Top-nouvelles de la semaine dernière : la Bible minuscule

Les restaurateurs de la de la Bibliothèque de l’Université national de Lviv nommé Ivan Franko ont commencé à travailler avec l'édition unique du XVIII siècle – “La Sainte Bible, mise en vers par J. P. J. du Bois”, éditée la Haye chés P. Servas 1752. C'est le plus petit livre dans la collection de vieux livres de la plus ancienne bibliothèque ukrainienne. Son format est 5,5 x 3,5 cm. Cette nouvelle est devenue la principale actualité de toutes les chaînes d'information ukrainiennes :

 “1+1”

“UA: Перший”

“Zahid.net”

“Перший Західний”

 Ce livre est unique. J. P. J. du Bois a créé un livre miniature original: sous la forme poétique il a esquissé en français le contenu des livres de la Sainte Écriture.

Par exemple, il commence de Livre de la Genèse :

L’Eternel fait, de rien, l’Univers par sa Voix :

Et l’Homme, Chef de Tout, est rebelle à ses Loix”.

 

Sont presentés les livres des prophètes – par exemple de Daniel :

Un Songe epuise en vain l’Art feint des Enchanteurs.

Daniel, l’expliquant, s’acquiert de grands Honneurs”.

 

Le content des quatre évangiles est présenté ensemble :

Du Salut de l’Eglise, et du Sort des Chrétiens,

Matthieu, Marc, Luc et Jean, sont les Historiens”.

 

Nous lisons le sujet de l’Epiphanie :

Jésus, bien-tôt après, se prèsent lui-même,

Et veut, des Mains de Jean, récevoir le Batême

On entend une Voix, et le Ciel est ouvert :

L’esprit descend sur lui, le conduit au Désert”.

 

Ou les sujets apocalyptiques :

Il prédit l’Ante-Christ, et les Tems de Détresse;

Mais Jésus nous y fait cette belle Promesse :

Voici, je viens bientôt: mon Prix :est avec moi,

Pour récompenser l’Oevre, et couronner la Foi”.

 

Vien donc, Seigneur Jésus: acheve ton Ouvrage,

Et daigne nous admettre en ton saint Héritage!” –le travail de l'auteur est achevé.

 

Le livre est raffiné dans la peau, décoré avec de l'or. La publication est dédiée a Henri comte de Bruhl et a comtesse Bruhl, neé comtesse de Kollowrath.

 

Madame,

Je viens sûr de vous plaire,

Vous offrir en Sommaire

L'objet de tous Vos Soins.

Heureux, si plus fidele

a suivre ce Modele,

On vous admiroit moins!

 

Henri comte de Bruhl (1700-1763) est un aristocrate allemand qui fut le premier ministre d’Auguste III, roi de Pologne et électeur de Saxe. Selon la “Biographie universelle, ancienne et moderne, ou histoire, par ordre alphabetique, de la vie publique et privee de tous les hommes qui se sont distingues par leurs ecrits, leurs actions , leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes” (T. 6. – Paris, 1812. P. 93-96), le roi Auguste II le pri pour son page favori. Le jeune comte de Bruhl “ne négligea aucune occasion de faire servir sa faveur à sa fortune, et il avait déjà obtenu plusieurs charges importantes”, lorsque le roi mourut 1733. Bruhl avait à s’assurer le bienveillance d’un successeur. Bruhl avait épousé la comtesse Françoise de Kollowrath, favorite de la reine, par l’entermise de sa femme il anima cette princesse contre le comte Sulkowsky, son concurrent à la cour royale. Le roi Auguste III “renvoya son favori”. On dit que la conduite du ministre en Pologne ne fut ni plus noble que celle qu’il avait tenue en Saxe. L’impératrice de la Russie Elisabeth lui avait envoyé l’ordre de Saint André, l’impereur Charles VI l’avait élevé au rang de comte d’empire. Pendant les plus de trente années du règne inefficace d'Auguste III, Bruhl était le principal confident du roi et le chef de facto de la cour saxonne. Après 1738 il était en fait ministre unique, qu’il n'avait réellement ni les qualifications ni la connaissance. Brühl était un diplomate capable, qui a joué un rôle essentiel dans la révolution diplomatique de 1756 et la convergence de Habsbourg et de la France. Puis l’un des ses fils, Hans Moritz von Brühl (1746-1811), était le colonel dans le service français.

Le comte était un homme très riche, outre le célèbre bibliophile – c'est pourquoi un cadeau du Bois n'était pas accidentel. Selon les citations de la “Biographie universelle” sa riche bibliothèque, composée de plus de vingt mille volumes, fut achetée par électeur 50000 écus. Selon la recherche moderne comte de Bruhl a laissé à la ville de Dresde une collection de 62000 volumes.

Bible miniature a été transféré à la Bibliothèque de l'Université de Lviv de la collection privée du célèbre bibliophile galicienne comte Józef Saba Marcin Koziebrodzki (1870-1935). Après sa mort la bibliothèque a prouvé son droit de racheter une collection unique. Aujourd'hui cette Bible française fait partie du patrimoine national de l'Ukraine. D'ailleurs, dans les bibliothèques et les collections privées de l'Europe sont connue les exemplaires de réimpressions de la Bible de du Bois (par exemple, Berlin, 1782) : Le Blog du Bibliophile, des Bibliophiles, de la Bibliophilie et des Livres Anciens ; Bibliothèque de l’Histoire des Huguenots etc.

 

VK

Partager: