Musique. Concert de Maxime Zecchini, piano

16 avril, 19h
Musique. Concert de Maxime Zecchini, piano
Philharmonique régionale de Lviv,  7, rue Chaykovskyy

Acheter vos places

OEuvres pour la Main Gauche
Hommage au Centenaire de la Première Guerre Mondiale 1918 – 2018

L’idée d’explorer le répertoire pour la main gauche est venue à Maxime Zecchini, ancien
élève du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et lauréat de nombreux prix
internationaux, il y a quelques années en étudiant pour la première fois le Concerto pour
la Main Gauche de Maurice Ravel. Cette oeuvre fut créée à Vienne le 5 janvier 1932 par son
dédicataire, le pianiste autrichien Paul Wittgenstein, qui avait perdu son bras droit au cours
de la Première Guerre mondiale, mais avait continué sa carrière de pianiste, commandant à
cet effet plusieurs oeuvres pour la main gauche aux plus illustres compositeurs de son temps.
Les pièces, interprétées par Maxime Zecchini, soulignent les immenses possibilités de la
main gauche. Grâce à la disposition de ses doigts, à sa souplesse naturelle et à son registre
puissant dans les graves du clavier, elle peut même faire sonner le piano comme un orchestre.
Un orchestre ici tout à fait exceptionnel car les doigts du pianiste Maxime Zecchini sont tout
simplement fantastiques. Dès qu’ils touchent le clavier, la magie opère et le public est ravi !


PROGRAMME :
Prélude en do dièse mineur et Nocturne en ré bémol majeur opus 9 (1894 – 1895), A. Scriabine /
« Miserere », extrait de l’opéra Le Trouvère (1853), Giuseppe Verdi / « Méditation de Thaïs » in Thaïs
(1893), Jules Massenet / Extrait du Concerto pour la main gauche (1929 – 1931), Maurice Ravel / Aria
« Casta Diva », extrait de l’opéra Norma (1831), Vincenzo Bellini / Suite n°3 (1926), Erwin Schulhoff

Partager: